Les petits maux de la grossesse

La constipation

La grossesse s’accompagne bien souvent d’un ralentissement du transit intestinal. Dans un premier temps, il est lié aux modifications hormonales qui entraînent une certaine paresse digestive. Puis, au fil de la grossesse, l’utérus pèse de plus en plus sur les intestins, ralentissant leur activité. Par ailleurs, les supplémentations en fer souvent prescrites pendant la grossesse peuvent entraîner de fortes constipations. Le retour à un transit normal prend souvent 2 à 3 mois après la naissance.

Désagréable en soi, la constipation favorise en plus l’apparition d’hémorroïdes : il est donc impératif de stimuler votre transit. Pour cela, commencez la journée par un grand verre de jus d’orange pressées, buvez beaucoup d’eau, mangez des pruneaux et plus généralement adoptez un régime riche en fibres (fruits, légumes, céréales complètes, son…). Pratiquez aussi quotidiennement une activité physique peu intense (marche, natation). Enfin, allez aux toilettes sans attendre dès que vous en ressentez le besoin. Si vos symptômes persistent ou si des hémorroïdes apparaissent, parlez-en à votre médecin lors de la prochaine visite de contrôle de votre grossesse.

 

Réagissez à cet article

Envoyer par Email