Les petits maux de la grossesse

Les nausées

Presque 50 % des femmes souffrent de nausées au cours de la grossesse. Elles apparaissent généralement quelques semaines après la fécondation et durent jusqu’à la fin du premier trimestre. Dans des cas plus rares, elles peuvent persister au-delà, parfois jusqu’à l’accouchement. Elles sont généralement intenses le matin puis s’atténuent au cours de la journée.

Les nausées de grossesse sont liées à l’augmentation de certaines hormones dans le sang, en particulier les œstrogènes et la gonadotrophine chorionique ou HCG, également appelée « hormone de la grossesse ». Elles peuvent s’accompagner de vomissements et sont souvent très gênantes pour les futures mamans. Si vous en souffrez, parlez-en à votre médecin : il pourra vous prescrire un traitement médicamenteux pour vous soulager. Vous pouvez également vous tourner vers l’acupuncture ou l’homéopathie.

En parallèle, quelques bonnes habitudes pourront vous aider à diminuer ces sensations d’écœurement :
 

  • Grignotez un encas quelques minutes avant de vous lever le matin.
  • N’hésitez pas à manger salé au petit déjeuner si cela vous fait envie.
  • Fuyez les odeurs et les saveurs fortes.
  • Mangez peu mais souvent au cours de la journée. En effet, absorber de petites quantités à la fois évite de dilater l’estomac ; ainsi, celui-ci ne fait pas pression sur les organes voisins, ce qui permet d’éviter les nausées. Prévoyez donc plutôt un petit encas toutes les trois heures plutôt que trois gros repas dans la journée.
  • Choisissez uniquement des aliments qui vous font envie.
  • Mangez des féculents à chaque repas (riz, pâtes, pain, céréales…), préparés le plus simplement possible.
  • Buvez de l’eau légèrement mentholée ou gazeuse, en particulier le matin avant de vous lever.
  • Evitez le stress, qui favorise les troubles digestifs.
  • Ajoutez du gingembre frais dans vos plats ou croquez des morceaux de gingembre confit : son effet anti-nauséeux est reconnu.
  • Reposez-vous autant que possible : la fatigue augmente les nausées.
     

Si vos nausées s’accompagnent de forts vomissements au quotidien et que vous perdez beaucoup de poids (plus de 3 kg), consultez votre gynécologue : il vérifiera si ces troubles ne sont pas causés par des problèmes thyroïdiens et s’ils n’ont pas entraîné de déshydratation.
 

Réagissez à cet article

Envoyer par Email